Retour à la vue d'ensemble
Drucken

En 2014, les jeunes Suisses de 6 à 16 ans pratiquaient quotidiennement une activité physique d’intensité moyenne ou élevée pendant 79,3 minutes en moyenne. Les valeurs mesurées l’ont été au moyen d'un dispositif électronique. L'activité physique dépend fortement de l’âge: on enregistre une activité d’intensité moyenne ou élevée pendant 122 minutes par jour chez les 6 à 7 ans, contre seulement un tiers de cette valeur, à savoir 45,5 minutes en moyenne, chez les 14 à 16 ans.  La recommandation d’une heure d'activité au moins par jour est suivie par un peu plus de la moitié des filles (54,7%) et par trois quarts des garçons (75,1%).

Cet indicateur fait partie du système de monitorage Addiction et MNT (MonAM) de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Indépendamment de l’âge, une activité physique suffisante prévient de nombreuses MNT et favorise une bonne santé. Il est démontré que l’activité physique améliore la force et les performances physiques des enfants et des adolescents, tout en réduisant chez eux le risque de développer par la suite des maladies cardio-vasculaire (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, etc.) et de maladies métaboliques (diabète, etc.). Par ailleurs, le mouvement renforce les os. Enfin, pratiquer une activité physique suffisante avant d’atteindre la majorité contribue à prévenir la dépression à l’âge adulte (OMS, 2019).

Il faut donc encourager dès la prime enfance des activités favorisant le mouvement et le plaisir de bouger. L’indicateur «temps passé en position assise ou au repos (âge: 6-16)» éclaire un autre aspect de ce thème.

La stratégie MNT de la Suisse vise notamment à réduire les facteurs de risque dus à certains comportements (inactivité physique, etc.). L’indicateur montre dans quelle mesure les recommandations en matière d'activité physique sont respectées.

Définition

L'indicateur donne le temps pendant lequel les enfants et les adolescents ont une activité physique d’intensité moyenne ou élevée.  Ce temps est mesuré au moyen d’un dispositif électronique.

Méthodes de mesure:
Les données proviennent de l’étude SOPHYA (Swiss children’s Objectively measured PHYsical Activity), réalisée en 2014 auprès de 1320 enfants et adolescents âgés de 6 à 16 ans. L'activité de ce groupe a été mesurée pendant sept jours au moyen d’accéléromètres (les mesures effectuées en 2013 et en 2015 sont moins nombreuses). Le dispositif n’était pas porté pendant les heures de sommeil. Les temps indiqués ici sont basés sur le temps porté en journée : en semaine au moins 10h (en moyenne 13h40) et le week-end au moins 8 heures (en moyenne 12h10).On a ensuite attribué en tenant compte de l’âge le nombre de mesures individuelles («counts») à une des catégories suivantes: activité physique d’intensité moyenne ou élevée vs faible activité,  position assise ou repos.

Recommandations en matière d'activité physique:
Du point de vue de la santé, il est recommandé aux enfants et aux adolescents en âge scolaire de pratiquer tous les jours une activité physique d’intensité moyenne à élevée en plus de leurs activités quotidiennes. Recommandations de base:

  • Pour les adolescents en fin de scolarité obligatoire, au moins une heure par jour d’activité d’intensité physique moyenne à élevée.
  • Pour les plus jeunes, beaucoup plus qu'une heure par jour d’activité physique d’intensité moyenne à élevée.

Le seuil d’activité physique recommandée fixé dans le graphique est d'une heure par jour pour les enfants comme pour les adolescents.

Source

  • SOPHYA (Swiss children’s objectively measured physical activity): Rapport final (en allemand)
    L’étude SOPHYA a été réalisée sous la supervision de l’institut Swiss TPH, en coopération avec l’Université de Lausanne et l’Università della Svizzera Italiana, et avec le soutien de l’Office fédéral du sport OFSPO, de l’Office fédéral de la santé publique OFSP et de Promotion Santé Suisse.

Références

  • Activité physique et santé des enfants et des adolescents. Recommandations pour la Suisse (2013). Réseau suisse Santé et activité physique (hepa.ch), Office fédéral du sport, Macolin: Brochure.
  • Global recommendations on physical activity for health (2019). World Health Organization (WHO), Geneva: Publication (en anglais).
  • Werkhausen, A. et al. (2014). Sitzender Lebensstil beeinflusst die Gesundheit negativ. Office fédéral du sport OFSPO, Office fédéral de la santé publique OFSP, Macolin, Berne: Brochure (en allemand).

Services de presse

Office fédéral de la santé publique OFSP
Tél. +41 58 462 95 05
media@bag.admin.ch

Renseignements

Tél. +41 58 463 60 45
obsan@bfs.admin.ch
https://www.obsan.admin.ch/fr/contact

Dernière mise à jour

01.06.2019