Retour à la vue d'ensemble
Drucken

En 2014, 32.8% des jeunes âgés de 11 à 15 ans en Suisse consommaient au moins occasionnellement de l’alcool. En 1994, ils étaient encore 62.0%. Entre ces deux années, la consommation a baissé régulièrement.

Cet indicateur fait partie du système de monitorage des Addictions et MNT (MonAM) de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

La plupart des jeunes sont curieux et ont envie de faire de nouvelles expériences. Certains pourraient donc essayer des substances psychoactives telles que l’alcool..

La consommation d’alcool comporte cependant des risques à court et long termes. Parmi les conséquences négatives aiguës possibles figurent les accidents, blessures et intoxications, ainsi qu’un risque accru de vivre des actes de violence et d’avoir des relations sexuelles à risque. À plus long terme, la mémoire et les processus d’apprentissage peuvent être compromis. La consommation d’alcool à un jeune âge est également associée à un risque accru de développer des troubles liés à l’alcool dans le futur.

Cet indicateur montre la prévalence de la consommation d’alcool chez les jeunes et comment celle-ci évolue au fil du temps. Il permet d’identifier des besoins d’action et, le cas échéant, de mettre en place des mesures de prévention et de promotion de la santé pour ce groupe d’âge.

Définition

Cet indicateur est basé sur l‘enquête suisse auprès des élèves « Health Behaviour in School-aged Children » (HBSC).

L’indicateur donne la proportion des jeunes âgés de 11 à 15 ans de l’école publique qui boivent de l’alcool. À savoir, chaque jour, chaque semaine, chaque mois ou moins d’une fois par mois.

Il a été calculé à partir de la question ,Actuellement, combien de fois bois-tu ces boissons alcoolisées (par exemple bière, vin ou alcool fort), même si ce sont de petites quantités ? (Boissons sur lesquelles porte la question : bière/vin/alcopops/alcools forts, liqueurs/autres boissons alcoolisées ; catégories de réponse : chaque jour/chaque semaine/chaque mois/moins d’une fois par mois/jamais)’. Afin d’estimer la fréquence de consommation actuelle des jeunes, la fréquence de consommation la plus haute mentionnée par les élèves a été prise en compte. Le diagramme en anneau montre la distribution selon 4 catégories de réponse (ici les catégories ‘chaque mois’ et ‘moins d’une fois par mois’ ont été combinées).

Des données comparables sont disponibles pour les enquêtes de 1986 (dans ce cas seulement pour les 11, 13 et 15 ans), 1994, 1998, 2002, 2006, 2010 et 2014.

Comparabilité : la liste des boissons sur lesquelles porte la question a été ajustée au fil du temps (la catégorie ‘autres boissons alcoolisées’ a cependant toujours existé). Les boissons mentionnées ci-dessus sont celles demandées en 2014.

Région linguistique : la détermination de la région linguistique à laquelle appartient une classe interrogée dépend de la langue du questionnaire envoyé (allemand, français ou italien). Celle-ci est basée sur la langue (officielle) de la commune où se situe l’école/la classe. Les classes de la région linguistique romanche ont reçu la version allemande du questionnaire. Les élèves de ces classes sont ainsi inclus dans la catégorie ,Allemand’.

L’échantillon national HBSC couvre un nombre limité de 11 à 15 ans dans la région italophone. Les résultats calculés pour ce relativement petit groupe de jeunes sont soumis à de grandes marges d’erreur (ou intervalles de confiance). En outre, ils ne peuvent pas être considérés comme représentatifs de tous les 11 à 15 ans de la région italophone. C’est pourquoi les jeunes de cette région sont combinés avec ceux de la région francophone pour les analyses.

Les résultats pour la consommation des différentes boissons alcoolisées se trouvent à la page suivante :  Consommation de boissons alcoolisées spécifiques (âge : 11-15)

Sources, références et informations complémentaires

Source : Addiction Suisse (Etude « Health Behaviour in School-aged Children », HBSC)
Références : Marmet, S., Archimi, A., Windlin, B., & Delgrande Jordan, M. (2015). Substanzkonsum bei Schülerinnen und Schülern in der Schweiz im Jahr 2014 und Trend seit 1986 - Resultate der Studie "Health Behaviour in School-aged Children" (HBSC) (Forschungsbericht Nr. 75). Lausanne: Sucht Schweiz (lien) (résumé en français)
Informations complémentaires:
- Etude HBSC internationale (lien)
- Etude HBSC suisse (lien
 

Services de presse

Office fédéral de la santé publique OFSP
Tél. +41 58 462 95 05
 

Renseignements

Tél. +41 58 463 60 45
obsan@bfs.admin.ch
https://www.obsan.admin.ch/fr/contact

Dernière mise à jour

04.12.2018