Retour à la vue d'ensemble
Drucken

En 2018, 8,0% des jeunes âgés de 14 et 15 ans en Suisse ont consommé du cannabis au cours des 30 derniers jours. Cette proportion est restée relativement stable depuis 2006.

Cet indicateur fait partie du Système de Monitorage des Addictions et MNT (MonAM) de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

La plupart des jeunes sont curieux et ont envie de faire de nouvelles expériences. Certains pourraient donc essayer des substances psychoactives illégales telles que le cannabis.

La consommation de cannabis comporte des risques à court et long termes : la consommation de cannabis peut causer des troubles de la coordination et de l’équilibre, ce qui augmente le risque de se blesser ou d’avoir un accident. De plus, elle peut altérer la concentration et la capacité d’attention, ainsi que causer des problèmes de mémoire, ce qui peut p.ex. réduire les performances scolaires. Cela peut avoir des conséquences négatives à long terme sur le parcours scolaire et la carrière professionnelle. Il existe également un risque de développer une dépendance à la substance.

Cet indicateur montre la prévalence de la consommation de cannabis chez les jeunes et comment celle-ci évolue au fil du temps. Il permet d’identifier des besoins d’action et, le cas échéant, de mettre en place des mesures de prévention et de promotion de la santé pour ce groupe d’âge.

Définition

Cet indicateur est basé sur l‘enquête suisse auprès des élèves « Health Behaviour in School-aged Children » (HBSC).

Cet indicateur donne la proportion des jeunes de l’école publique de 14 et 15 ans qui ont consommé au moins une fois du cannabis. À savoir, au moins une fois au cours de la vie, resp. au moins une fois au cours des 30 derniers jours.

Il a été calculé à partir de la question ,As-tu déjà pris du cannabis (cannabis « qui pète », p.ex. joint, shit, marijuana, haschisch) au cours de ta vie, resp. au cours des 30 derniers jours? (catégories de réponse : jamais/1-2 jours/3-5 jours/6-9 jours/10-19 jours/20-29 jours/30 jours ou plus)’. Pour des raisons éthiques, cette question n’est posée qu’aux 14 et 15 ans.

Des données comparables sont disponibles pour les enquêtes de 1986 (seulement pour les 15 ans), 1994, 1998, 2002, 2006, 2010, 2014 et 2018 (prévalence à vie), resp. 2006, 2010, 2014 et 2018 (prévalence à 30 jours).

Comparabilité : les questions ont été légèrement adaptées au fil des différentes enquêtes. En 2018, la question sur la consommation de cannabis a été complétée par la précision « cannabis qui « pète » », pour la distinguer de celle sur le CBD. Dans le cas du CBD, il s’agit d’une substance légale, disponible sur le marché suisse depuis l’été 2016.

Région linguistique : la détermination de la région linguistique à laquelle appartient une classe interrogée dépend de la langue du questionnaire envoyé (allemand, français ou italien). Celle-ci est basée sur la langue (officielle) de la commune où se situe l’école/la classe. Les classes de la région linguistique romanche ont reçu la version allemande du questionnaire. Les élèves de ces classes sont ainsi inclus dans la catégorie ,Allemand’.

L’échantillon national HBSC couvre un nombre limité de 11 à 15 ans dans la région italophone. Les résultats calculés pour ce relativement petit groupe de jeunes sont soumis à de grandes marges d’erreur (ou intervalles de confiance). En outre, ils ne peuvent pas être considérés comme représentatifs de tous les 11 à 15 ans de la région italophone. C’est pourquoi les jeunes de cette région sont combinés avec ceux de la région francophone pour les analyses.

Sources, références et informations complémentaires

Source : Addiction Suisse (Etude « Health Behaviour in School-aged Children », HBSC)
Références : Delgrande Jordan, M., Schneider, E., Eichenberger, Y, & Kretschmann, A. (2019). La consommation de substances psychoactives des 11 à 15 ans en Suisse – Situation en 2018 et évolutions depuis 1986 – Résultats de l’étude Health Behaviour in School-aged Children (HBSC) (rapport de recherche No 100). Lausanne: Addiction Suisse. (Link)
Informations complémentaires:
- Etude HBSC internationale (lien)
- Etude HBSC suisse (lien

Service de presse

Office fédéral de la santé publique OFSP
Tél. +41 58 462 95 05
 

Renseignements

Tél. +41 58 463 60 45
obsan@bfs.admin.ch
https://www.obsan.admin.ch/fr/contact

Dernière mise à jour

28.03.2019