Retour à la vue d'ensemble
Drucken

En 2017, 17,8% de la population suisse ont déclaré avoir une maladie cardiovasculaire, les hommes (19,0%) plus souvent que les femmes (16,7%). Parmi les personnes âgées de 75 ans et plus, 62,2% sont touchées, une part sensiblement plus élevée que dans les groupes d’âge plus jeunes. 

Cet indicateur fait partie du système de monitorage Addiction et MNT (MonAM) de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Les maladies cardiovasculaires représentent la cause de décès la plus fréquente en Suisse. Elles causent beaucoup de souffrance et génèrent des coûts élevés. Un mode de vie sain (sans tabagisme, alimentation saine, activité physique suffisante) réduit la probabilité de maladies cardiovasculaires. Les maladies cardiovasculaires étant nettement plus fréquentes avec l’âge, on doit s’attendre dans les années à venir à une augmentation en raison du vieillissement de la population en Suisse.

Définition

L’indicateur est calculé à partir des données de l'enquête suisse sur la santé (ESS).

Il reflète la part de la population âgée de 15 ans ou plus présentant une maladie cardiovasculaire (diagnostic ou prise de médicaments spécifiques).
Il a été tenu compte des réponses positives aux questions suivantes (TKRAN11f, TKRAN11g) et (TMEKO02 resp.04) de l’ESS:

  • «Cet infarctus du myocarde a-t-il été diagnostiqué par un médecin ou quelqu’un travaillant dans le domaine médical?» Catégories de réponse: «oui/non».
  • «Cette attaque cérébrale a-t-elle été diagnostiquée par un médecin ou quelqu’un travaillant dans le domaine médical?» Catégories de réponse: «oui/non».
  • «Je vais vous lire une liste de médicaments. Dites-moi s’il vous plaît à quelle fréquence vous les avez pris au cours des 7 derniers jours.» Catégories prises en compte: médicament contre l’hypertension (contre la pression) et médicament pour le cœur (la réponse a été considérée comme positive si la personne a indiqué prendre au moins un médicament).

Lors de l’enquête 2017, ces questions ont été posées par téléphone. Lors des enquêtes précédentes, elles ont été posées par écrit et formulées différemment. Par conséquent, les résultats ne sont pas comparables.

Les variables sociodémographiques sont expliquées dans le document: Définition des dimensions

Source

Informations complémentaires

  • Fondation suisse de cardiologie: Site web 

Service de presse

Office fédéral de la santé publique OFSP
Tél. +41 58 462 95 05
media@bag.admin.ch

Renseignements

Tél. +41 58 463 60 45
obsan@bfs.admin.ch
https://www.obsan.admin.ch/fr/contact

Dernière mise à jour

19.05.2021