Retour à la vue d'ensemble
Drucken

L’alcool a été considéré responsable de 1553 décès en 2017. Le nombre de décès dus à l’alcool était plus élevé chez les hommes (1190) que chez les femmes (363). Depuis le premier point de mesure en 1997, le taux de décès dus à l’alcool (taux standardisé pour 100'000 habitants) a reculé chez les hommes ; il n'a pas changé chez les femmes jusqu’en 2011 et diminue depuis. En 2017, pour 100 000 habitants, le nombre de décès dus à une maladie ou à un accident lié à l’alcool s’élevait à 35 chez les hommes et à 11 chez les femmes. La part des décès dus à l'alcool par rapport aux décès totaux est restée stable au fil des ans chez les hommes (10% environ) et a légèrement crû chez les femmes entre 1997 et 2011 pour diminuer un peu en 2017 (5.2%).

Cet indicateur fait partie du système de monitorage Addiction et MNT (MonAM) de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

L’alcool consommé à haute dose est une cause fréquente d’accidents, tandis que sa consommation chronique favorise certaines maladies non transmissibles et le suicide. Les principales causes des décès dus à l’alcool sont les blessures/accidents, les suicides, les maladies tumorales et la cirrhose du foie. Ces causes varient sensiblement entre les groupes d’âges. Chez les jeunes adultes, les décès résultent principalement de blessures/accidents. A un âge avancé, les décès sont principalement causés par les cirrhoses du foie et plus tard, par les maladies tumorales.

L’indicateur de mortalité due à l’alcool rend compte de l’évolution des effets de la consommation d’alcool sur la santé des hommes et des femmes. Il livre des informations utiles à la planification de mesures.

Définition

L’indicateur est établi à partir des estimations parues dans l’étude de Gmel (2020). Ces estimations se fondent notamment sur les résultats de l'enquête suisse sur la santé et sur les données de la statistique des causes de décès. Voir les ouvrages cités plus bas pour de plus amples informations.

L’indicateur renseigne sur le nombre de décès dus à l’alcool chez les hommes et les femmes de 15 à 74 ans; il indique la part des décès totaux qui seraient imputables à l'alcool et le taux standardisé de mortalité pour 100’000 habitants. Pour la standardisation du taux, on s’est basé sur la structure par âges de la population suisse. Le groupe d’âges considéré est limité à 74 ans, car au-delà de cet âge, les données ne présentent plus la qualité requise.

Sources

Informations complémentaires

Services de presse

Office fédéral de la santé publique OFSP
Tél. +41 58 462 95 05

Renseignements

Tél. +41 58 463 60 45
obsan@bfs.admin.ch
https://www.obsan.admin.ch/fr/contact

Dernière mise à jour

10.11.2020