Retour à la vue d'ensemble
Drucken

En 2017, parmi les enfants et les adolescents de 6 à 12 ans, ceux qui étaient en surpoids représentaient 11,7% et ceux qui étaient obèses 3,3%, sans grande différence entre les filles et les garçons. On ne constatait pas d’importante différence entre les âges dans les groupes d’indices de masse corporelle (IMC). La part des enfants et adolescents en surpoids (1999: 14,5%; 2017: 11,7%) et obèses (1999: 2,2%; 2017: 3,3%) est restée relativement stable au fil du temps.

Cet indicateur fait partie du Système de monitorage suisse des Addictions et des Maladies non transmissibles (MonAM) de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Le surpoids, et surtout l’obésité (surpoids important) font partie des facteurs de risque de maladies non transmissibles, comme les maladies cardiovasculaires, le diabète sucré de type 2, certaines formes de cancer et les maladies musculo-squelettiques. Ils sont aussi liés à la santé psychique et à la qualité de vie. Les enfants obèses sont plus souvent en surpoids ou obèses à l’âge adulte et développent les maladies correspondantes. Il est donc particulièrement important que les enfants mènent une vie saine, avec une alimentation équilibrée et suffisamment d’exercice physique, pour prévenir le surpoids et l’obésité. Outre l’alimentation et l’exercice physique, d’autres facteurs doivent être pris en compte comme pouvant être à l’origine du surpoids ou de l’obésité, comme le stress, le manque de sommeil, la consommation de médicaments, la régulation hormonale, le microbiome et la génétique.

Définition

L’indice de masse corporelle IMC est calculé à partir du poids et de la taille d’un enfant (poids en kg / taille en m2). Les données à la base de cet indicateur reposent sur le poids et la taille systématiquement enregistrés dans le cadre d’une étude transversale.

Des tableaux de comparaisons internationales (World Obesity – auparavant IOTF, et Cole et al., 2000) ont été utilisés pour déterminer les catégories. Les courbes ont été normalisées à partir des valeurs à l’âge de 18 ans. À 18 ans, un IMC < 18,5 correspond à un déficit pondéral, un IMC entre 18,5 et 25 à un poids normal, un IMC entre 25 et 30 à un surpoids et un IMC > 30 à une obésité.

Les données doivent être relativisées dans la mesure où, même si les écoles participantes ont été sélectionnées comme étant représentatives des différentes régions, la participation des enfants n’était pas obligatoire. Cela a peut-être favorisé la participation des enfants dont les parents étaient intéressés par la question, entraînant éventuellement une sous-estimation de la proportion d’enfants et d’adolescents en surpoids ou obèses. Pour les relevés réalisés en 2007 et en 2012, 75% des enfants sollicités ont participé, contre seulement 55% en 2017.

Le relevé exhaustif de l’IMC des élèves des villes de Berne, Bâle et Zurich est le résultat du monitoring de l’IMC réalisé par Promotion Santé Suisse, avec les services médicaux scolaires, depuis l’année scolaire 2005/06. Ces données donnent une image différenciée de l’évolution du surpoids et de l’obésité dans le temps, en fonction du niveau scolaire, du sexe et de l’origine sociale. Elles peuvent être utilisées en complément des données présentées ici.

Sources

  • EPF de Zurich: Laboratoire d’alimentation humaine

Références

  • ​Aeberli, I. et al. (2010). Stabilization of the prevalence of childhood obesity in Switzerland. Swiss Medical Weekly, 140:w13046: Etude (en anglais).

Informations supplémentaires

  • Cole, T.J. et al. (2000). Establishing a standard definition for child overweight and obesity worldwide: international survey. BMJ. 2000 May 6;320(7244):1240-3: Etude (en anglais).
  • Promotion Santé Suisse: Monitoring de l'IMC
  • Health Behaviour in School-aged Children (HBSC suisse): Thème: statut pondéral, image du corps

Services de presse

Office fédéral de la santé publique OFSP
Tél. +41 58 462 95 05
 

Renseignements

Tél. +41 58 463 60 45
obsan@bfs.admin.ch
https://www.obsan.admin.ch/fr/contact

Dernière mise à jour

12.11.2019