Retour à la vue d'ensemble
Drucken

Plus d’un quart de la population suisse (27%) fumait en 2017. Les personnes qui fument (consommation occasionnelle comprise) consomment 9,5 cigarettes en moyenne par jour (8,5 pour les femmes et 10,4 pour les hommes), un nombre qui est plus bas chez les jeunes et chez les diplômés du degré tertiaire (formation professionnelle supérieure, haute école). 

Depuis 1992, la consommation quotidienne moyenne de cigarettes a passé de 15,3 à 9,5 cigarettes, reculant de plus d’un tiers. La baisse est plus importante chez les hommes (-6,5 cigarettes) que chez les femmes (-4,5 cigarettes). La proportion des personnes fumant au moins 20 cigarettes par jour a diminué de moitié (40,9% à 21,1%).

Cet indicateur fait partie du système de monitorage Addiction et MNT (MonAM) de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Le tabagisme est à l’origine de nombreuses maladies, dont certaines peuvent conduire à l’invalidité ou entraîner un décès prématuré. Si une seule cigarette par jour représente déjà un risque accru pour les maladies coronariennes, comme l’infarctus du myocarde (la moitié environ du risque que représentent 20 cigarettes/jour, Hackshaw et al., 2018), pour d’autres maladies, comme le cancer du poumon, le risque s’accroît avec l’augmentation de la consommation (Warren et al., 2013).

Cet indicateur permet d’évaluer le risque pour la santé des personnes qui fument.

Définition

Cet indicateur est établi durant la partie téléphonique de l’enquête suisse sur la santé. Il présente le nombre moyen de cigarettes fumées par jour parmi la population qui fume ainsi que la distribution en fonction de la quantité de cigarettes fumées par jour. L’échantillon de l’enquête suisse sur la santé est tiré de la population résidante permanente de la Suisse âgée de 15 ans ou plus vivant dans un ménage privé. Pondérées en fonction de la région de domicile, du sexe, de l’âge, de la nationalité, de l’état civil et de la taille du ménage, les valeurs calculées sont représentatives de ce groupe de population.

L’indicateur repose sur plusieurs questions sur la consommation de tabac. Les réponses fournies permettent de calculer un indice (NICOT) du nombre moyen de cigarettes fumées par jour. Les autres produits du tabac sont convertis en cigarettes selon la clé suivante: un cigare équivaut à 5 cigarettes, un cigarillo à 2,5 cigarettes, une pipe également à 2,5 cigarettes. Ce calcul prend en compte l’ensemble des fumeurs, même ceux déclarant fumer moins d’une cigarette par jour. L’indice NICOT classe ensuite les fumeurs en cinq catégories (indice NICOT5).

Source

Références

  • Hackshaw, A. et al. (2018). Low cigarette consumption and risk of coronary heart disease and stroke: Meta-analysis of 141 cohort studies in 55 study reports. British Medical Journal 360: j5855. DOI: 10.1136/bmj.j5855: Étude (en anglais).
  • Warren, G.W. et al. (2013). Tobacco and Lung Cancer: Risks, Trends, and Outcomes in Patients with Cancer. American Society of Clinical Oncology Educational Book 33, 359-364. DOI: 10.14694/EdBook_AM.2013.33.359: Étude (en anglais).

Informations complémentaires

  • Enquête suisse sur la santé 2017. Consommation de tabac en Suisse (2020). Office fédéral de la statistique (OFS), Neuchâtel: Actualité OFS.

Services de presse

Office fédéral de la santé publique OFSP
Tél. +41 58 462 95 05
media@bag.admin.ch

Renseignements

Tél. +41 58 463 60 45
obsan@bfs.admin.ch
https://www.obsan.admin.ch/fr/contact

Dernière mise à jour

30.06.2021