Drucken

Selon le code civil suisse une personne souffrant de troubles psychiques, d’une déficience mentale ou se trouvant dans un grave état d’abandon peut être placée contre son gré dans une institution appropriée si l’assistance ou le traitement nécessaire ne peuvent lui être fournis d’une autre manière (par ex. en ambulatoire). Le placement est ordonné par l’autorité de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) du canton concerné. Les cantons peuvent, en plus de l’autorité de protection, autoriser des médecins ou des groupes de médecins à ordonner des placements pour une durée maximale de six semaines. Les placements ordonnés par un médecin sont examinés, au plus tard à leur terme, par l’APEA.

L’indicateur se réfère exclusivement aux admissions effectuées dans le cadre d’un placement à des fins d’assistance en clinique psychiatrique ou dans une division psychiatrique d’un hôpital de soins somatiques aigus. L'indicateur montre les résultats à partir de 2016. En raison du manque d'exhaustivité des données, aucune année antérieure ne peut être présentée.

 

Définition

L’indicateur se concentre sur les hospitalisations dans une clinique psychiatrique ou dans une division psychiatrique d’un hôpital ou d’une clinique. Les cas analysés ici se limitent aux admissions effectuées dans le cadre d’un placement à des fins d’assistance (PAFA).

La délimitation des domaines de soins ainsi que la façon de définir les cas sont présentés en détail à la page suivante: Délimitation et définition du cas

Formule de base pour calculer cet indicateur

Le taux standardisé a été calculé à l’aide de la méthode directe comme suit:

Nij: Nombre de personnes du groupe d’âge i et de sexe j dans la population standard
rij: Taux par âge i et sexe j dans la population étudiée
La population standard se réfère ici à la population standard européenne de 2010 (Eurostat 2013).
Avec la standardisation, on obtient le taux que présenterait la population étudiée si elle avait la même structure par âge et sexe que la population de référence.

L’intervalle de confiance est une mesure de la précision de l’estimation. Il définit les limites à l’intérieur desquelles la valeur se trouve avec une probabilité de 95%. L’écart-type et l’intervalle de confiance à 95% ont été calculés sur la base d’une approximation de la variance des taux par la loi Gamma (Tiwari et al., 2006).

Références

  • Eurostat: “Revision of the European Standard Population”, eurostat methodologies and working papers, eurostat 2013, p.121.
  • Tiwari, R. C., Clegg, L. X., & Zou, Z. (2006). Efficient interval estimation for age-adjusted cancer rates. Statistical methods in medical research, 15(6), 547-569.
  • Schuler D., Tuch A., Peter C.: “Placements en établissement psychiatrique à des fins d’assistance”, Obsan Bulletin 2/2018. https://www.obsan.admin.ch/fr/publications/placements-en-etablissement-psychiatrique-des-fins-dassistance

 

Sources

Office fédéral de la statistique
Statistique médicale des hôpitaux
Statistique de la population et des ménages (STATPOP)

 

 

Renseignements

Tél. +41 58 463 60 45
obsan@bfs.admin.ch
https://www.obsan.admin.ch/fr/contact

Dernière mise à jour

05.03.2020