Drucken

Avoir des contacts sociaux et se sentir connecté à d'autres personnes et soutenu par elles est essentiel au bien-être et à la santé, tant mentale que physique. Les ressources sociales telles que le soutien social ont un effet significatif sur la mortalité et l'espérance de vie, ainsi que sur le risque de maladie, les chances de guérison et la durée de la guérison (Bachmann, 2014). L’indicateur présenté ici montre la proportion de personnes qui bénéficient d'un fort soutien social dans leur vie.

Définition

Cet indicateur provient du questionnaire téléphonique de l'enquête suisse sur la santé. Il indique la proportion de personnes qui déclarent bénéficier d'un fort soutien social dans leur vie. 
L'échantillon de l'enquête suisse sur la santé est issu de la population résidante permanente de la Suisse âgée de 15 ans et plus vivant dans un ménage privé. Les valeurs calculées sont pondérées (en fonction de la région de résidence, du sexe, de l'âge, de la nationalité, de l'état civil et de la taille du ménage) et sont donc représentatives de cette population.

L'indicateur est basé sur l'échelle dite "d'Oslo" (Brevik & Dalgard, 1996 ; Dalgard et al, 1995) et se compose de trois questions :

  • Combien de personnes vous sont suffisamment proches pour que vous puissiez compter sur elles en cas de problèmes personnels sérieux?
    Réponses possibles: «0 / 1-2 / 3-5 / 6 ou plus»
  • Dans quelle mesure les gens montrent-ils de l’intérêt pour ce que vous faites?
    Réponses possibles: «Beaucoup / Assez / Plus ou moins / Peu / Pas du tout»
  • Pouvez-vous facilement obtenir de l'aide de vos voisins en cas de besoin?
    Réponses possibles: «Très facilement / Facilement / Possible / Difficilement / Très difficilement»

L'échelle d'Oslo fournit des scores compris entre 3 et 14. Plus le score est élevé, plus le soutien social perçu est fort: les scores de 3 à 8 correspondent à un faible soutien social, de 9 à 11 à un soutien moyen et à partir de 12 à un fort soutien (OFS, 2019). L'une des trois questions ayant été modifiée dans l'ESS 2017, une comparaison avec 2012 n'est possible qu'avec des réserves.

Définitions des dimensions

Sources

Références

  • Bachmann, N. (2014). Soziale Ressourcen als Gesundheitsschutz: Wirkungsweise und Verbreitung in der Schweizer Bevölkerung und in Europa. Neuchâtel: Schweizerisches Gesundheitsobservatorium.
  • Brevik, J.I. & Dalgard, O.S. (1996). The Health Profile Inventory. Oslo.
  • Dalgard OS, Bjørk S, Tambs K (1995). Social support, negative life events and mental health. The British Journal of Psychiatry,166(1): 29–34.
  • OFS (2019). Enquête suisse sur la santé 1992 à 2017. Documentation des indices de 1992 à 2017. Neuchâtel: Office fédéral de la statistique (OFS), Section Santé de la population (GESB).

Renseignements

Tél. +41 58 463 60 45
obsan@bfs.admin.ch
https://www.obsan.admin.ch/fr/contact

Dernière mise à jour

14.06.2021