Version numérique

Version imprimée

Adresse de commande: 
Disponible en librairie.

Dans les débats sur la santé, on part souvent de l'idée depuis quelques années que nombre de maladies chroniques sont avant tout la conséquence de comportements individuels. La recherche, toutefois, montre toujours plus clairement que la santé est déterminée aussi par des facteurs extérieurs, parmi lesquels on compte des facteurs socioéconomiques tels que la formation, la profession et le revenu, mais aussi des facteurs socioculturels tels que le sexe, l'origine ethnique et le statut social.

Le rapport national sur la santé 2008 « La santé en Suisse » est le premier du genre à décrire la santé de la population à la lumière de ces déterminants sociaux. La Suisse est ainsi, après la Suède et la Finlande, un des premiers pays d'Europe à aborder la question de la santé sous l'angle des facteurs sociaux. Cette approche est liée à la conviction que la politique de la santé ne doit pas se limiter à garantir la prise en charge des personnes malades. Elle doit aussi contribuer à créer les conditions sociales nécessaires pour permettre à un maximum de personnes d'avoir accès aux ressources du système de santé, en éliminant avant tout les inégalités dans ce domaine. Il ressort de cette approche que l'objectif de la « vie saine » ne concerne pas seulement la politique de la santé au sens strict mais représente une tâche multisectorielle qui implique différents organes décisionnels dans la société.

Le présent rapport sur la santé décrit, en cinq chapitres, les principaux thèmes de la future politique suisse de la santé et de la société :
• Le chapitre principal I sert d'introduction au concept des déterminants de la santé.
• Le chapitre principal II traite de la santé de la population à diverses étapes de la vie et dans des conditions de vie précaires.
• Le chapitre principal III donne un aperçu des maladies chroniques et des accidents.
• Le chapitre principal IV porte sur les déterminants de la santé fondamentaux « formation » et « environnement ».
• Le chapitre V informe sur le recours aux prestations, les coûts et le financement du système de santé.
• La synthèse globale qui conclut le rapport propose des voies à suivre pour une politique de la santé multisectorielle.
 

Informations complémentaires

Date de parution: 
27 novembre 2008
Éditeur: 
Observatoire suisse de la santé (Obsan)
Auteurs: 
Katharina Meyer (Ed.)
Lieu de publication: 
Chêne-Bourg
Nombre de pages: 
328 pages
ISBN: 
978-2-88049-267-0

Commentaires / Notes

Ceci n'est pas une publication de l'OFS et nous ne pouvons en offrir de version électronique à télécharger.